A compter du 1er juillet 2021, un nouveau DPE plus fiable et plus lisible entre en vigueur.

Une seule méthode de calcul, une seule étiquette de performance énergétique, une étiquette climat et une estimation du montant moyen des factures énergétiques du logement caractériseront ce document, désormais opposable.

L’acquéreur ou le locataire pourra, en cas d’informations erronées, se retourner contre le vendeur, le bailleur ou le diagnostiqueur et obtenir réparation à hauteur du coût des travaux nécessaires pour atteindre la performance annoncée.