À partir de ses consultations juridiques et financières ou des thématiques d’actualité, l’ADIL 75 met en lumière des situations et des questions particulières. Les études de l’ADIL 75 dressent ainsi régulièrement un état des lieux des problématiques liées au logement à l’oeuvre à Paris, dans la Métropole du Grand Paris ou en Ile-de-France.

L’ADIL de Paris vous présente sa dernière étude : Bilan du marché du logement neuf en Ile-de-France après deux ans de crise sanitaire.

Consulter l’étude

Bilan du marché du logement neuf en Ile-de-France après deux ans de crise sanitaire

L’ADIL de Paris vous présente sa dernière étude : Covid-19 et impayés des salariés du secteur privé dans le parc locatif privé.

En 2020, la crise sanitaire du Covid-19 a bouleversé notre rapport au logement et accentué les difficultés de certains locataires à payer leur loyer. C’est notamment le cas des salariés du secteur privé. Dans ce contexte, l’ADIL de Paris, en partenariat avec Action Logement, a étudié les caractéristiques socio-économiques de ces ménages ainsi que l’origine de leurs impayés en 2020.

Consulter l’étude

Covid 19 et impayés des salariés du secteur privé

L’ADIL de Paris et l’ADIL du Val-de-Marne vous présentent leur dernière étude :
Le Prêt à Taux Zéro dans la Métropole du Grand Paris. 

Ce document dresse un bilan de la primo-accession accompagnée d’un PTZ au cours de l’année 2019. Après une introduction juridique, les types d’opérations engagés et le portrait socio-démographique des primo-accédants aidés sont détaillés.

Consultez l’étude

L’ADIL de Paris  vous présente sa dernière étude :
Le logement des jeunes de 18 à 25 ans à Paris.

Niveau des loyers, prix de vente, offre restreinte, … : le marché immobilier à Paris est très tendu. Les jeunes sont particulièrement confrontés à cette réalité. C’est pourquoi l’ADIL de Paris a souhaité dresser un portrait socio-démographique de la jeunesse parisienne ainsi qu’un état des lieux de leurs conditions de logement et d’habitat dans la capitale.

Consulter l’étude

Logement des jeunes à Paris

L’ADIL de Paris et l’ADIL du Val-de-Marne vous présentent leur dernière étude commune intitulée : Le logement des personnes âgées dans la Métropole du Grand Paris

Ce document propose une analyse des tendances démographiques et des caractéristiques socio-économiques des ménages séniors ainsi que de leurs conditions d’habitat dans le Grand Paris.

Consultez l’étude

2019 etude personnes agées

L’ADIL de Paris vous présente sa nouvelle étude : le logement des personnes âgées à Paris – profils et solutions. Plus de 470 000 Parisiens ont plus de 60 ans. En 2040, ils représenteront 25% de la population parisienne. Les aider, les accompagner est l’une des priorités des pouvoirs publics.
L’ADIL s’est ainsi intéressée à leurs conditions de logement, leurs difficultés à se maintenir chez soi, et leurs éventuels projets.

Consultez l’étude

L’ADIL de Paris, en collaboration avec l’ADIL du Val-de-Marne, propose ici une étude sur les expulsions locatives dans la Métropole du Grand Paris.

Cette publication réunit un corpus d’informations sur le parc locatif de la Métropole du Grand Paris et ses occupants en préambule, suivi d’une présentation de la procédure d’expulsion ainsi que les derniers chiffres connus sur les décisions d’expulsions des Tribunaux d’Instance.

Enfin, les actions entreprises par les ADIL de Paris, du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine en matière de prévention sont également présentées.

Consulter l’étude

Chaque année ce sont ainsi près de 6 000 copropriétaires parisiens qui viennent rechercher une information neutre et objective, contribuant ainsi à améliorer la fluidité des rapports entre les acteurs de la copropriété (syndicat de copropriété, copropriétaires, conseil syndical, syndic…).

La vie en copropriété engendre un contentieux. En 2015, plus de 5 000 procédures ont été portées devant les tribunaux parisiens.

L’ADIL de Paris dans cette étude propose de retrouver le détail de ce contentieux, et apporte des éléments de réponse et pistes pour tenter de prévenir les impayés de charges qui représentent 63% des affaires traitées devant les tribunaux.

Consulter l’étude

Le développement de ces locations de courtes durées a atteint un tel niveau, qu’elles sont devenues un sujet d’inquiétude pour les pouvoirs publics en France tout comme à l’étranger. Partout désormais, sont mis en place des freins à leur essor, appuyés sur des outils d’observation et de contrôle.
Les hôteliers, victimes de cette concurrence injuste et les riverains, supportant de nombreuses nuisances font aussi de la résistance.

Quant aux plateformes numériques, véritables pourvoyeurs et amplificateurs de ce succès, elles réagissent en réfutant les effets négatifs.

L’ADIL dresse ainsi un tour d’horizon du phénomène en faisant la synthèse de toutes les composantes de la location touristique.

Consulter l’étude

Développer une offre de logements, tant pour la location que pour l’accession, en réduisant le coût du terrain est plus que jamais d’actualité. Le bail emphytéotique, le bail à construction notamment ont pendant longtemps servi à éviter l’acquisition du terrain dans les programmes de construction. De nouveaux dispositifs ont vu le jour ces dernières années, le bail réel immobilier, le bail réel solidaire porté par les Organismes de Foncier Solidaire ou l’usufruit locatif social.

Cette étude présente l’ensemble de ces dispositifs pouvant contribuer au développement d’un parc de logements abordable.

Consulter l’étude

Réalisée avec l’ADIL du Val-de-Marne, cette première étude conjointe à l’échelle du territoire de la Métropole du Grand Paris s’appuie sur les données issues du Système National d’Enregistrement (SNE) pour analyser la demande de logement social et les attributions en 2015.

Ainsi, le territoire du Grand Paris, zone dense de l’Ile-de-France enregistre à fin 2015 près de 460 000 demandes actives de logement social pour 48 600 logements attribués dans l’année. 34% de ces demandes sont motivées par une absence de logement.

Ce document présente également les caractéristiques du parc de logement social au sein des douze établissements publics territoriaux qui composent le Grand Paris mettant ainsi en lumière la diversité des situations territoriales.

Consulter l’étude
Depuis le 1er janvier 2016, une nouvelle institution a vu le jour : la Métropole du Grand Paris (MGP). Composée de 12 territoires, elle est depuis le 1er janvier 2017 compétente en matière de logement et d’habitat.

Dans ce cadre, une première étude sur la demande et les attributions de logement social a été réalisée par les ADIL de Paris et du Val-de-Marne à cette échelle au début de l’année 2017.

Dans la continuité, l’ADIL de Paris vous présente sa nouvelle étude : « Paris dans la Métropole du Grand Paris : Etat des lieux de la demande et des attributions de logement social ».

Elle met en lumière les spécificités du territoire parisien au sein de la Métropole sur le thème de la demande et des attributions de logement social.

Les données sont issues du Système National d’Enregistrement (SNE) pour l’année 2015.

Consulter l’étude

Depuis le 1er août 2015, le dispositif d’encadrement des loyers s’applique à Paris. L’ADIL s’est vue confier une mission d’information auprès des propriétaires, locataires et professionnels. Un an après, elle dresse dans cette étude un premier bilan du dispositif.

Consulter l’étude

Cette publication met en lumière les caractéristiques du Prêt à Taux Zéro (PTZ) en Ile-de-France et à Paris en 2014, sa consommation et le profil de ses bénéficiaires, au regard du marché résidentiel neuf.
Elle dresse également un historique des mutations juridiques du PTZ, de ses prémices à aujourd’hui.

Consulter l’étude

Au sens littéral du terme, la décohabitation est le fait de ne plus cohabiter avec les personnes qui composent notre ménage d’origine, à un moment donné de notre parcours résidentiel.

Dans le cadre de sa mission d’information et d’orientation du public dans ses démarches liées au logement, l’ADIL 75 est régulièrement confrontée à ces situations de décohabitations, complexes et variées.

Partant de ce constat, l’ADIL a décidé d’approfondir cette problématique en menant une enquête auprès de consultants de l’ADIL et d’étudiants, afin de mettre en relief les difficultés et les différents aspects de ce phénomène.

Elle livre également dans un second temps les aides et solutions possibles, notamment juridiques.

Consulter l’étude

Être propriétaire à Paris, c’est essentiellement vivre en copropriété. Dans un contexte où la dégradation des copropriétés et les travaux d’économie d’énergie sont une préoccupation des pouvoirs publics, les juristes de l’ADIL de Paris ont mené une enquête auprès de 500 copropriétaires pour réaliser cette étude sur les travaux en copropriété.

Celle-ci s’efforce de dresser un profil du copropriétaire parisien. Elle s’intéresse aussi aux caractéristiques de son bien, mais porte surtout sur les travaux décidés ou envisagés. Les obstacles à ces travaux ainsi que les différents modes de financement mobilisés sont également analysés dans cette publication.

Consulter l’étude