L’ADIL de Paris, en partenariat avec Action Logement Services, vous présente le deuxième volet de l’étude menée sur les effets de la crise sanitaire sur les impayés de loyers pour les salariés, locataires du parc privé.

Alors que 68% des salariés reçus dans le cadre de la mission commandement de payer estiment que leur impayé locatif est imputable au COVID-19, l’ADIL de Paris et Action Logement Services ont souhaite en savoir plus sur le parcours et le profil-type de ces salariés et ont pour cela lancé un questionnaire abordant différentes thématiques telles que le secteur d’activité, le type de contrat ou encore les causes des impayés en lien avec le COVID-19.

Consulter l’étude