Une aide exceptionnelle d’urgence est mise en place par la CAF de Paris de manière subsidiaire à ses prestations et complémentaires aux aides du FSL.

Si la famille fait l’objet d’un suivi par un travailleur social et qu’aucune aide ne peut être activée auprès du CASVP , il recontacte la CAF pour demander la mise en place de l’aide.
Sinon, un travailleur social de la CAF instruira la demande après avoir évalué la situation et étudié le respect des conditions.

Ces dernières consistent notamment à : être parent, avoir un quotient familial inférieur à 750€, avoir des loyers impayés à hauteur de 1 ou 2 mois ou obtenu le FSL sans pouvoir reprendre le paiement du loyer, …